• Si vous avez aimé la chanson "Octobre" de Francis Cabrel, et le travail fait en classe.
    Je vous propose de poursuivre l'aventure...

    Pour un retour vers le Futur (simple !) et pour réécoutez cette magnifique chanson, Cliquez
    ICI  (exercice à choix multiples)
    Puis  (c'est à vous d'écrire la réponse) 


    4 commentaires
  • Pour faire des exercices en ligne sur l'attribut du sujet

    clique sur les images

    http://www.picto.qc.ca/Images_picto/GifMiniature/Ecole_MaterielScolaire/Ecmszzr1016.gif

     

    http://www.picto.qc.ca/Images_picto/GifMiniature/Ecole_MaterielScolaire/Ecmszzr1017.gif

     

    http://www.picto.qc.ca/Images_picto/GifMiniature/Ecole_MaterielScolaire/Ecmszzr1014.gif

     

    http://www.picto.qc.ca/Images_picto/GifMiniature/Ecole_MaterielScolaire/Ecmszzr1010.gif


    votre commentaire
  • Pour faire des exercices de conjugaison sur le futur simple

    clique sur les images

    conjugaison

     

    crayon


    votre commentaire
  • Des petits exercices en ligne sur Pinocchio

    où il faut conjuguer des verbes à l'imparfait ou au passé simple.

    Pour t'exercer clique sur les illustrations :

     

    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/4/4c/PinocchioChiostri7.jpg

    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/c/c1/PinocchioChiostri10.jpg

     

    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/c6/PinocchioChiostri30.jpg/358px-PinocchioChiostri30.jpg

    Illustrations de Carlo Chiostri (1901)

    Images libres de droits


    votre commentaire
  • Pour préparer la dictée, clique sur lillustration:

    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/e/e5/Cinderella_in_Tales_of_Mother_Goose_%28Welsh%29.png/443px-Cinderella_in_Tales_of_Mother_Goose_%28Welsh%29.png


    votre commentaire
  • Pour réviser les mots invariables clique sur Gaston

    gaston78


    3 commentaires
  • Tous les jeudis après-midi ou vendredis, nous faisons de la lecture à voix haute . Le maître choisit un élève qui vient au tableau avec le livre qu’il a choisit. Le maître note l'élève. Les  critères d’appréciations sont :
    Si on parle fort.
    Si on lit sans hésiter.
    Si on ne hache pas les mots.
    Si on met le ton.
    Moi, j'adore ce moment là car j'aime lire et écouter des histoires fantastiques,drôles,tristes. Etc…


    2 commentaires
  • Cette année, les classes de CM1et CM2 ont appris et récité différentes poésies. En voici quelques unes :

    « Les points de suspension » de Geneviève Carron.

    « Le corbeau et le goupil » De Marie de France.

    « La lessive » de Jacques Charpentreau.

    Nous récitons devant toute la classe et le maître nous note avec des codes de couleurs.

    Moi, j’aime bien apprendre mes poésies et les réciter devant les autres.


    votre commentaire
  • Ils existent différentes dictées :

    - la dictée préparée : le maître nous donne une dictée que l’on doit préparer chez nous, nous avons une semaine pour la connaître.

    - la dictée de phrases : le maître nous dicte une ou plusieurs phrases, avec des mots que l’on connaît déjà.

    - l’autodictée : le maître nous donne une dictée que l’on doit préparer chez nous, nous devons la connaître par cœur sans oublier la ponctuation. Nous commençons la semaine prochaine.

    - la dictée : le maître choisit une dictée que nous ne connaissons pas à l’avance.

     

    Moi, je préfère la dictée préparée, comme ça je fais moins de fautes d’orthographe, c’est plus facile pour moi.


    votre commentaire
  • Pour jouer une pièce de théâtre, le plus difficile, c’est de connaître son texte par cœur, même le texte des autres acteurs. Ensuite, il faut se mettre dans la peau du personnage, faire des gestes, des mouvements, des grimaces. Il ne faut surtout pas être timide devant son public. Pour cela, il faut lire et relire plusieurs fois les actes pour les mémoriser. Il faut répéter, répéter et répéter encore avec les autres jusqu’à ce que la pièce soit parfaite. Une pièce de théâtre, jouée par différents acteurs, peut être très différente d’un jour à l’autre ; le public joue son rôle lui aussi, s’il est « mou », les acteurs vont le ressentir et peut-être mal jouer. Par contre si le public est « déchaîné », la pièce peut prendre une dimension plus importante. Et la plus belle récompense, ce sont les applaudissements.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique