• Le monde à l'envers

     

    LE MONDE A L’ENVERS

     

     

     

    La rue se promène dans les hommes,

    Les ratures effacent la gomme ;

    La table se cache sous le chat,

    La caserne s’ennuie dans le soldat ;

    Le pont passe sur la fille,

    Le cocon tisse sa chenille ;

    La lande broute le mouton,

    Le jardin pousse dans l’oignon ;

    Le poème fait naître un poète,

    Le marathon gagne un athlète ;

    La mer prend le bateau,

    Le sable marche sur le chameau ;

    La salle d’attente ronfle dans le poêle,

    Le grand jour éclate au scandale ;

    Le cheval pique le flanc du taon,

    Un arbre déracine l’ouragan ;

    La vache trait la fermière,

    Le proverbe roule dans la pierre ;

    La ruche quitte enfin l’essaim,

    Le jet d’eau s’orne d’un bassin ;

    Les billets vérifient le contrôleur,

    Demain sera pour le bonheur.

     

     

     

     

    William Brighty Rands,

    Adaptation de Frédéric Larchenc.

    « DevoirsConjugaison soutien : le futur »

  • Commentaires

    1
    Mathys
    Dimanche 10 Août 2014 à 16:22

    Super poésie ! "Le monde à l'envers" est une poésie très connue. Super exercice, rien à dire, j'espère que ce sera plus beau la prochaine fois mais j'ai bien aimé.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :